Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Le blog de Jean-Luc du 54

Ophrys apifera (Ophrys abeille)

Cette fleur pousse généralement en très petites colonies. Elle colore nos prairies de fin mai à début juillet mesure parfois 40 cm. Les feuilles inférieures sont étalées tandis que les supérieures sont généralement dressées.

L’inflorescence est lâche et peu abondante. Les sépales varient du rose au rose-pourpre, rarement blanc et présentent généralement une nervure verte. Le sépale dorsal est dressé en début de floraison puis est courbé vers l’arrière en fin de floraison. Les pétales sont petits, velus. Leurs couleurs varient du vert au jaune vert et sont parfois légèrement rosés. Le labelle est fortement trilobé, les lobes latéraux formant des gibbosités de belles tailles et fortement velues tandis que le lobe principal est bombé, les bords rabattus vers l’arrière. Son macule de forme peu complexe et bordé par un liseré blanc-jaune. Deux taches claires décorent le bas du labelle tandis qu’un grand appendice vert est fortement rabattu sous le labelle. En haut de la fleur se situe un grand Gynostème. Les pollinies sont portées par de longs caudicules.


On trouve souvent cette très jolie fleur sur le talus des routes, sur la périphérie des pelouses calcaires et autres digues.


Cette espèce est fréquente partout en France. Elle ne semble pas menacée.


 (image argentique numérisée)
 
(image argentique numérisée)
 
(image argentique numérisée)

Partager cette page

Repost 0